Cette nouvelle saison Bruxelloise à la Galerie Templon est marquée par le retour de Philippe Cognée. Avec « L’oeil du cyclone » le peintre français à la technique si caractéristique de cire floutée, propose un ensemble d’une quinzaine de toiles flirtant avec l’abstraction. Réalisées pendant cette dernière année de pandémie et à la manière des vagues successives de confinement que la planète a traversé, ces oeuvres inédites alternent scènes d’intérieur et d’extérieur. Aux vues d’atelier, désertiques mais étrangement sereines,répondent quelques larges paysages fougueux, saturés d’une nature en pleine effervescence.

Depuis longtemps la peinture de Philippe Cognée explore les mutations du regard contemporain sur notre environnement le plus banal : autoroutes, supermarchés, chambres d’hôtel anonymes, mornes banlieues… Travaillant en amont à partir de photographies,vidéos ou images glanées sur internet, il interroge notre relation à l’image et la capacité de la peinture à transcender notre vision d’un monde de plus en plus uniformisé. La peinture à la cire qu’il pratique depuis plus de 20 ans, lui permet une grande diversité d’expérimentation. Ecrasée, projetée, fondue, grattée, sa surface, comme une peau, révèle les aspects inattendus de ses sujets, devenus parfois méconnaissables.

En savoir plus
BIO PRESSE

Pour plus d’information cliquez sur chaque œuvre

Pour plus d’information cliquez sur chaque œuvre

Voir toutes les oeuvres >